Articles

  • Conte bizarre - Juillet 2007

    IL était une fois,en 3025 après Claude François,un prince qui cherchait l’âme sœur.Il avait demandé de l’aide à la fée Claudette pour trouver sa "petite copine".Mais malheureusement, les filles qu’il rencontrait dans la rue n’étaient pas très belles. La fée, pour le réconforter, lui disait : "Viens, à la maison, y a le printemps qui chante !" Et le prince répondait : "Attends, mon téléphone pleure." Enfin bref, il était toujours seul.
    Un jour, alors que le prince se baladait dans sa ville, une femme plus (...)

  • Hugo - Décembre 2006

    Un jour, au temps où les enfants travaillaient encore, un étrange événement se produisit dans la ville de Paris. L’histoire commence à l’approche de Noël, à l’heure où les habitants cherchent et achètent leurs cadeaux. Un grand magasin de jouets appartenait à M. William. Il avait des jouets merveilleux avec un superbe sapin dégageant une odeur agréable. Jacques était un enfant de 10 ans qui devait faire le ménage dans les magasins pour aider ses parents à vivre.
    Ce jour là, Jacques en eut assez de voir (...)

  • Un étrange pharaon - Décembre 2006

    Un jour, au temps où les pyramides étaient encore en construction, un étrange événement se produisit en Egypte.
    L’histoire commence par un jour d’été, à l’heure où les esclaves travaillaient sans cesse. C’était dans un vaste désert silencieux et très chaud où la sueur dominait toutes les autres odeurs.
    Cléopâtre, reine d’Egypte, arriva pour célébrer l’ouverture d’une nouvelle pyramide. A quoi ressemblait-elle cette reine ? Elle était belle et grande avec des cheveux et un visage splendides. Elles avait de fines (...)

  • Le dieu du Feu - Décembre 2006

    Un jour, au temps où des hommes étaient encore esclaves des empereurs romains, un étrange événement se produisit dans la ville de Rome. L’histoire commence par une journée ensoleillée à l’heure où les esclaves faisaient la queue pour se ravitailler en nourriture. La sécheresse s’était installée et tout le monde prenait cela comme une punition des dieux. L’empereur vivait au centre de la ville dans un immense palais de bronze. Une drôle d’odeur régnait sur la ville comme si un malheur allait s’abattre. (...)