Publié : 1er mars 2012

Ne quid nimis

Rien de trop, devise gréco-latine

Sujet : Invente un mythe dans lequel un personnage fera preuve d’excès et en sera puni. Le mythe devra être conclu par une morale.

Severus était le directeur de la plus prestigieuse école du monde. Il succédait à Albus, un demi-dieu qu’il avait tué pour prendre sa place. Tout le monde avait peur de lui, de ce qu’il avait fait et il le savait. Plus la peur des gens augmentait, plus il continuait à se vanter d’avoir tué une progéniture divine.

Un jour, le dieu Voldemorus assista à une réunion avec d’autres personnes haut placées dans la société. Severus prit place en bout de table à la place du dieu. Il ordonna à l’une des personnes présentes, une jeune enseignante de l’école que dirigeait Severus de venir à ses côtés. La jeune femme s’avança, toute tremblante vers son patron. Il attendit qu’elle soit à côté de lui pour soudain lever son caducée et la heurter fort à la tête. Elle tomba avec un bruit sourd. Le dieu demanda à Severus de quel droit il faisait cela. Severus répondit qu’il décidait de qui devait vivre ou mourir. Voldemorus se leva et arracha le cœur du directeur. Le dieu se tourna vers l’assemblée et dit : « Cet homme ne connaissait pas sa réelle place en ce bas monde. Je suis un dieu et lui un humain mortel, il ne doit pas l’oublier, ni aucun de vous tous. »

Hanane F., élève de 3e

librement inspiré d’une célèbre scène de la saga Harry Potter

Voir en ligne : La chute d’Icare de Pieter Bruegel

Post-scriptum

Logo de l’article : détail de La Chute d’Icare (1743) de Paul-Ambroise SLODTZ (Paris, 1702 - Paris, 1758). Musée du Louvre.