Publié : 18 décembre 2006

Un étrange pharaon

Histoire écrite par les élèves de 5ème 4

Un jour, au temps où les pyramides étaient encore en construction, un étrange événement se produisit en Egypte.

L’histoire commence par un jour d’été, à l’heure où les esclaves travaillaient sans cesse. C’était dans un vaste désert silencieux et très chaud où la sueur dominait toutes les autres odeurs.

Cléopâtre, reine d’Egypte, arriva pour célébrer l’ouverture d’une nouvelle pyramide.
A quoi ressemblait-elle cette reine ? Elle était belle et grande avec des cheveux et un visage splendides. Elles avait de fines lèvres et portait un sceptre à la façon des dieux. Sa voix douce et aigue, son regard sombre, tous ces éléments lui donnait une air effrayant mais attirant cependant.

Tout le monde s’était réuni pour admirer la reine et écouter son discours. Cette pyramide était destinée à la décoration du tombeau de Toutankhamon.
-  Cher peuple, je dédie cette pyramide à ce grand pharaon qui nous a tellement...
Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que quelqu’un lui tapa sur l’épaule.
Cléopâtre se retourna et poussa un cri. Ses cheveux se dressèrent sur sa tête, elle devint livide et fut prise de panique. Ouvriers et esclaves, femmes et enfants, s’en allèrent en courant ; tout le monde avait reconnu le grand Toutankhamon, mort depuis des années. Grand et fort, habillé d’or avec une lourde couronne sur la tête, tel qu’il fut vêtu avant d’être mis au tombeau. Les quelques personnes qui étaient restées crièrent :

-  Un revenant, un revenant !

Toutankhamon semblait être revenu se venger de celui qui l’avait tué.
Un peu plus tard, Stibiss, un jeune scribe qui avait étudié avec les grands prêtres d’Egypte, apprit ce qui s’était passé devant la pyramide : Le grand pharaon serait sorti de son tombeau ! Il voulut en savoir plus. Comme il pensait à une malédiction, il courut à la grande bibliothèque, chercha un long moment parmi les documents les plus anciens et tomba sur le livre des malédictions. Il chuchota :

-  C’est ça, j’ai trouvé ! La malédiction de Toutankhamon, celui ou celle qui pénétrera dans le tombeau prendra la place du pharaon qui pourra ainsi revenir se venger.... Oui mais ...qui est entré dans le tombeau ? Voyons la solution : pour annuler la malédiction, il faudra reconduire le pharaon dans son propre tombeau et alors tout reprendra sa place. Vite, il faut que j’y aille !

Le pharaon errait, tel un fantôme, entre les pyramides. Stibiss n’eut donc pas de mal à la retrouver et à le ramener dans son tombeau.
Au coucher du soleil, il entra avec Stibiss dans la pyramide et ils ouvrirent la porte de la grande chambre mortuaire. Le jeune scribe sentit un frisson désagréable lui parcourir le dos. Sans comprendre ce qui se passait, le mort reprit sa place dans le tombeau.

Personne n’avait encore remarqué l’absence de Stibiss et pendant qu’il accomplissait son étrange devoir, la reine Cléopâtre, qui voulait mettre fin aux rumeurs de fantômes et remettre ses ouvriers au travail, fit murer l’entrée de la maudite pyramide. Stibiss resta en compagnie du pharaon pour l’éternité sans que chacun ne sache jamais ce qui s’était réellement passé ! Stibiss aurait-il été victime de son imagination ?